Cuba
Visite de La Havane : le malecon, les transports
la place de la révolution



Capitale de Cuba, la Havane a plus de 3 millions d'habitants. La Havane est le plus grand port et la plus grande ville des caraïbes.


Cuba, carte de la Havane
Agrandir la carte de la Havane


Le Malecon


Le malecon est une institution à la Havane, c' est le boulevard qui longe l'océan.
c'est le lieu de rêverie, de rendez-vous ou se retrouve le soir Tout "La Havane" qui déambule, fait son jogging, joue de la guitare ou se prélasse sur la balustrade en buvant du rhum, et se baigne dans le golfe (il n'y a pas de plage).

Cuba, La Havane
Promenade sur le Malecon, à la Havane : on s'y déplace à pied. Le Malecon, sorte de promenade des Anglais à la mode cubaine, c'est 7 km de digue pour protéger la ville des assauts du Gulf Stream.
Ouragan Irma 2017 septembre
Mais l'ouragan Irma avec des vagues atteignant 6 m de haut à submergé la Havane (photo Reuters).

Cuba, le Malecon, à la
								Havane
Le malecon est bordé de beaux immeubles aux colleurs gaies.

Cuba, le Malecon, à la
								Havane
les colonnades sur l'avenue du malecon. face à la mer.
La ville a été surnommée "les colonnades".
De nombreux immeubles se sont effondrés.
Après le départ des américains, la population a pris possession des demeures et hôtels. Les appartements ont ensuite été divisés, et certains murs démolis, pour créer 2 appartements là où il y en avait un seul. certains murs étaient des murs de soutien.
Les immeubles ont fini par s'écrouler. Ajoutez à cela, le manque d'entretien et les assauts du vent, du soleil, de la pluie et de l'air salin, cela peut vous donner une idée du mauvais état général de la ville, invisible sur les photos. Le quartier est en réhabilitation.

Cuba, le Malecon, à la
								Havane

Castillo de los tres Santos reyes Magos del Morro (chateau des 3 rois Mages) est situé à l'entrée de la baie de la Havane.

Lex cubains l'appellent "El Moro".
Il veille à l'entrée de la ville depuis sa construction débutée en 1589 (et terminée en 1630).
LE fort est un emblème pour la ville et pour le pays, car c'est la première fortification construite par les espagnols aux amériques.
Ce fort devait être imprenable, au moins par la mer, mais les anglais parvinrent à le prendre en 1762. Et repris par les espagnols l'année suivante.
Le système d'éclairage auparavant au bois, puis au suif, avec des lentilles de Fresnel, fut remplacé par l'électricité en 1945.

Les transports à la Havane


Pour se déplacer à Cuba tout est bon, les voitures individuelles sont très rares et pas la portée des bourses des habitants.
Les transports en commun sont privilégiés. Le bus permet de se déplacer presque partout, reste ensuite les taxis, de toutes sortes.
Cuba, la Havane
en bateau : la gare maritime.
Cuba, la Havane
en cocos taxis (0,5$ le km)
Cuba,   la Havane bus
en bus "chameau" tiré par un camion permet d'emmener plus de cent passagers.

Cuba, la Havane
en taxi, vieille voiture américaine ou lada. Les voitures américaines des années 50 sont bichonnées par leur propriétaire, la plupart ont vu leur moteur à bout se souffle remplacer par des moteurs soviétiques, ainsi que la plupart des pièces mécaniques. Le plus difficile est de remplacer les feux lumineux arrière en matière plastique.
Cuba,  la Havane
ou encore le bus scolaire.
Cuba, la Havane
à pied, en moto
Cuba, la Havane
en side car (il reste une place libre)
Cuba, la Havane
ou encore en camion
Cuba, la Havane
sur la 5eme avenue,
Cuba,   la Havane
ou la place de la révolution. C'est là que Fidel, et Raul son frère faisait ses discours fleuves.
Cuba, la Havane
Avec l'Incontournable effigie du Ché.
Cuba, la Havane
Mais les touristes se déplacent en bus Cubanacan climatisé.
Prévoyez un lainage pour supporter la climatisation (un comble !).
Il n'y a pas d'affiches publicitaires à Cuba , les seuls placards sont de la propagande politique ou sociale.


Cuba,  la Havane moderne
Immeubles de la ville moderne, enfin plus récente....
Cuba,  la Havane
Les visiteurs sont priés de porter une chemise assortie aux couleurs des fenêtres, et le pantalon assorti aux murs, c'est le chic absolu !
Cuba,
L'église sur la place, vous connaissez ?
Cuba,   la Havane
Groupe d'enfants déguisés.

Fumeurs de Havane


Cuba,  la Havane fumeurs
Vieux fumeurs de havanes.
N'achetez pas de cigares dans la rue ou à des inconnus : ce sont des faux. Bien souvent on va vous vendre des Montecristo n°4 dans une boite, mais ils sont plus foncés, et n'ont pas le même goût. Ni le même prix.


Cuba,  la Havane
Cet immeuble est en cours de restauration. La façade avec ses balcons sont magnifiques, mais le tout menace de s'écrouler. L'intérieur est entièrement à refaire. C'est le cas de nombreux immeubles anciens.

Cuba,  la Havane
l'électricité est aux normes locales. à Cuba. Tôt ou tard, il faudra bien se mettre à rénover quelque peu le câblage.


Cuba,  la Havane
A Cuba on boit la bière Cristal, et aussi la Buccanero, un peu plus forte à l'étiquette noire, ou du vin, rouge ou blanc, d'origine cubaine, espagnole ou du Chili.


suivresuivreContinuer la visite de la Havane : le musée du Rhum, la musique et Miramar quartier "moderne"

voyage a Cuba sur mesure






tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK




Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000