JAPON - Kyoto : Kiyomizu Dera

Le complexe des temples de Kiyomizu Dera est célèbre à Kyoto et au Japon. C'est un des plus beaux endroits de la ville de Kyoto. Il est l'est de la ville. Pour y aller, préférez la marche, surtout le week-end, car l'endroit est très fréquenté. La file de voitures qui montent ou qui descendent les rues à sens unique, est ininterrompue, sans être sûr d'avoir une place au parking situé en haut de la colline de Kiyomizu.

Bus 100, 202, 206, 207 arret Kiyomizu-mici ou gojizaka
puis 10mn à pied - ouvert de 6h à 18h

Geishas à Kiyomizu Dera Kyoto
Ces apprenties Geishas redescendent du temple, et nous avons droit à leur sourire.

carte du centre de Kyoto
accédez à la carte interactive de Kyoto dans une autre fenêtre



moine  à Kiyomizu Dera Kyoto
Ici un moine fait l'aumône près des marches qui mènent aux temples.

boutique à Kiyomizu Dera Kyoto
Tout le long de la rue on vend des souvenirs et des spécialités de Kyoto : une sorte de petits gâteaux qu'on cuit devant vous. Ici la dégustation est gratuite, et abondante, avec en prime du thé vert délicieux.
Kiyomizu Dera Kyoto
Mais l'attraction sont les temples, dont l'origine remonte à l'an 798, à la fin de l'époque de Nara. Les bâtiments actuels datent de 1633.
Le nom de Kiyomizu Dera vient de la source située vers le milieu de l'ensemble. Kiyoi mizu signifie 'eau de source'. Boire de l'eau de cette source apporterait santé, longévité et succès dans les études.

Kiyomizu Dera Kyoto
Le rose et le vert pâle de cette pagode se marient parfaitement avec la couleurs des fleurs de cerisiers.
On visite les temples en suivant un circuit bien indiqué.
Kiyomizu Dera Kyoto
Le temple principal, et qui justifie le déplacement est celui ci avec sa plate forme soutenue par des centaines de piliers en bois. La vue sur Kyoto est magnifique.

Kiyomizu Dera Kyoto
Se jeter du Kiyomizu dera est une expression japonaise courante, qui est l'équivalent de 'se jeter à l'eau'. 
A L'époque d'Edo la tradition voulait que si on survivait au saut, son voeu se réaliserait.
Dans le cas contraire évidemment, on est mort et bien sûr son voeu ne peut se réaliser (sauf si le voeu était de se suicider).
Ceci dit, il n'y a que 13 m de haut et pas mal de buissons, les chances de survie sont paraît-il d'environ 85%.

Kiyomizu Dera Kyoto
Ensuite, toujours en suivant le chemin balisé, on redescend. La rue est bordée d'échoppes et de petits restaurants très abordables. N'hésitez pas à vous y arrêter pour manger ou boire un verre. C'est également l'occasion de reposer quelque peu ses pieds.

Kyoto : Gosho, l'ancien palais impérial

  Le palais Impérial de Kyoto ou Kyoto Gosho est situé au centre de la ville, entouré par un épais mur d'enceinte en pierre et torchis, avec des douves emplies d'eau.


Kyoto le palais impérial
Le château servit de résidence à l'empereur jusqu'en 1868, début de l'ère Meiji.  En 1868 Tokyo (ancienne Edo) devint la capitale et l'empereur migra au chateau d'Edo.

Kyoto le palais impérial
La porte d'entrée du château est très ouvragée. La première construction date de 794, mais le bâtiment actuel date de 1855. L'ouvrage a pris feu 8 fois, mais n'a jamais été attaqué. L'entrée est gratuite. Il est parait-il obligatoire de réserver pour la visite, mais nous sommes entrés sans réservation et avons visité le palais, et nous n'étions pas les seuls. Peut-être faut-il réserver pour la visite guidée des appartements ? voir le lien à la fin de l'article.

Kyoto le palais impérial
dans le Shishinden (?) on peut visiter quelques pièces, sans photographier....
Ici l'empereur reçoit les nobles. Une grande distance les sépare par respect.  Les pièces sont très dépouillées comme le veut la tradition japonaise.
Les murs sont décorés de fresques peintes. Le sol est en tatami.
Kyoto le palais impérial
De nombreux bâtiments de différentes époques sont situés dans le parc. La plupart sont en bois.
Kyoto le palais impérial
La résidence impériale couvre 11 hectares et est entourée de murs et de douves. Elle est située dans un parc dont la totalité mesure 55 hectares.
Kyoto le palais impérial
Mur d'enceinte et entrée d'une résidence.
Informations officielles sur le palais impérial de Kyoto (en Anglais)
   

Kyoto : Kinkaku-ji : le pavillon d'or


  Kinkaku est situé au nord ouest de Kyoto. C'est une attraction majeure de la ville, classée en 1994 comme patrimoine de l'humanité par l'Unesco.
L'entrée est payante (400yens), pour s'y rendre, le plus simple est de prendre l'un des bus 12, 50, 59, 101, 102, 204 ou 205. Il y a 2 arrêts : Kinkakuji mae et kinkakuji meichi.
 
Kyoto le pavillon d or Kinka-ku ji
Plan de l'ensemble situé à l'entrée.  Un circuit de visite balisé est prévu. les wc sont à l'entrée et à la sortie.
Kyoto le pavillon d or Kinka-ku ji
Le Kinkaku-ji fut construit en 1397, pour servir de villa au 3ème shogun Ashikaga, Yoshimitsu (1358-1408). En 1419, la villa fut transformée en temple bouddhiste de la secte rinzai. Auparavant, dès 1220, à cet emplacement existait une ancienne villa, le temple Saionji et le petit étang toujours présent. Le temple et l'ancienne villa ont été abandonnés et détruits.
Kyoto le pavillon d or Kinka-ku ji
La bâtiment est entièrement recouvert d'or, à part le 1er niveau. Il contient des reliques de Bouddha. Un phénix chinois doré se trouve sur le toit. En 1950, un étudiant moine a mis le feu à l'édifice qui a entièrement brûlé. Il a été reconstruit à l'identique en 1955. Sa couverture d'or a été triplée en épaisseur en 1987.

Héron Kyoto le pavillon d or Kinka-ku ji
Le héron près de l'étang semble figé dans la contemplation depuis des siècles. Mais c'est un vrai, je l'ai vu bouger !
Kyoto le pavillon d or Kinka-ku ji
Les commodités, boutiques de souvenirs et de restauration sont vers la sortie du temple.



Kyoto : le jardin sec de Ryoan-ji

  Le temple de Ryoan-ji est situé au nord ouest de Kyoto, pas très loin du pavillon d'or, Kinkaku-ji.
Le mieux est d'y aller à pied, mais si le bus est juste là .. : bus N° 59 - le site est ouvert de 8h-à 17h.


  Kyoto jardin sec de Ryoan-ji
Tori ou porte dans le jardin du temple. L'entrée est payante : 500 yens.

Kyoto jardin sec de Ryoan-ji
Maquette du jardin sec. On vient au Ryoan-ji pour son jardin sec, considéré comme un chef-d'oeuvre de la culture japonaise.
Le jardin de pierres comporte 15 rochers dans une mer de fin graviers de kaolin harmonieusement ratissée.
Kyoto jardin sec de Ryoan-ji
On ne peut voir les 15 rochers d'un seul coup d'oeil. Les ombres varient au fil de la journée et des saisons. Le jardin daterait de 1499, oeuvre du peintre Soami.
Kyoto jardin sec de Ryoan-ji
On vient ici pour méditer, en principe. On se déchausse à l'entrée du temple.
Kyoto jardin sec de Ryoan-ji
Le mur du fond et les cerisiers en fleur apportent une touche supplémentaire à ce jardin de pierres.
.
Kyoto jardin sec de Ryoan-ji
    Les scolaires sont nombreux en ce début d'après-midi. Il est préférable de venir de bonne heure le matin pour pouvoir méditer.....
Un agréable jardin ainsi qu'un étang entourent le temple.


   
Hôtels à Kyoto  

suivre suite de la visite : le chateau de Himeji : le héron blanc

Trouvez votre hôtel au meilleur prix en comparant les plus grands voyagistes.

Comparez les prix des hotels










tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK



Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000