JAPON - visite de NIKKO

Nikko, à deux heures de train de Tokyo, signifie "lumière du soleil".
Nikko a été fondée par un moine exceptionnel : Shodo Shonin il y a 2200 ans.
Nikko fait partie du Patrimoine Mondial de L'UNESCO depuis 1999.

train pour Nikko Japon
De Tokyo, il y a plusieurs trains pour atteindre Nikko, qui dispose de 2 gares distantes de 200 m entre elles.
Si vous avez un pass JR il faut prendre le Shinkansen Tsubasa jusqu'à
  Utsunomiya  et changer pour la JR Nikko line. Ce train est étonnamment spacieux avec des vitres panoramiques.

Campagne vers Nikko
Paysages de rizières inondées dans la région de Nikko.

plan de Nikko Japon
Si vous ne restez qu'une journée à Nikko, il faut visiter le sanctuaire de Toshogu, lieu incontournable des trésors du Japon.
Pour cela, à partir de la gare JR (date de 1915) prendre le bus qui emprunte la route 119 qui longe la rivière. Le bus s'arrête près d'un parking, qu'il faut traverser des marches et un chemin mènent au sanctuaire.
Des bus plus fréquents partent de l'autre gare sur la droite.
Le retour pourra se faire à pied, la route est en descente, plus agréable.
Comptez près d'une heure de marche avec quelques arrêts.

Nikko est en altitude et il y fait plus frais qu'à Tokyo, prévoyez un lainage et un coupe vent.


Le site de Nikko propose également d'autres distractions, autour du lac Chuzenji :   particulièrement beau début mai, avec ses cerisiers en fleurs, et en octobre, entouré d'arbres au feuillage flamboyant. Un bateau relie l'embarcadère de Fune-no-eki  (5 mn à pied de l'arrêt de bus Chuzenji Onsen) à Shobugahama en 20 mn. Ce service n'est pas assuré entre décembre et mars.
Chuzenji Onsen : station thermale, hôtels, auberges, restaurants.
Chutes Kegon : Les plus célèbres chutes d'eau du Japon.
Yumoto Onsen : une des plus célèbres sources thermales du Japon,  à 1h30 de bus de la gare de Nikko.

Carte de Nikko
La carte de Nikko, cliquez pour agrandir dans une autre fenêtre (google maps)



le sanctuaire de Toshogu


 Le Sanctuaire de Toshogu, terminé en 1636 et dédié au fondateur du Shogunat des Tokugawa, est le plus bel endroit à visiter et le plus impressionnant de Nikko.
La plupart des édifices du sanctuaire ont été classés Trésors Nationaux ou Patrimoine culturel.

Le sanctuaire est à 2 bons kilomètres à l'ouest de la gare, et à 6minutes en bus ou 45 min à pied (cela monte), par la Nikko-Kaido road.

Ouvert de 8h00 à 17h00 (16h00 de novembre à mars). Entrée (hors billet groupé) : 1 300 ¥ ; 520 ¥ de supplément pour le Chat dormant et la tombe de Ieyasu.

allée des cèdres Nikko sanctuaire Toshogu
La majestueuse allée de cèdres borde le chemin qui mène au Tosho-gu.

La porte en granit Karadou tori est au bout de l'allée des cèdres et ouvre l'entrée au sanctuaire.

Nikko Gojunoto Gojûnotô  pagode à 5 étages
Gojunoto Gojûnotô, cette pagode à cinq étages a été offerte par un seigneur féodal (daimyo) en 1650.  Après un incendie, elle fut reconstruite en 1818.

Chaque étage représente un élément (la terre, l'eau, le feu, le vent et le ciel).
Nikko écurie sacrée sanctuaire Toshogu
Dans la première cour est située l'écurie sacrée qui abrite un cheval blanc offert par la Nouvelle Zélande.

Nikko sanctuaire Toshogu écurie sacrée les 3 singes de la sagesse
Au fronton de l'écurie sacrée se trouve la célèbre sculpture des Trois singes de la sagesse (« Je n'entends pas le mal, je ne dis pas le mal, je ne vois pas le mal  »)

Nikko sanctuaire Toshogu entrepôts sacrés,
Les 3 entrepôts sacrés, construits également en bois sont dans cette même cour.
Nikko sanctuaire Toshogu entrepôts sacrés,
Détail de la toiture d'un entrepôt.

Nikko sanctuaire Togoshu
la fontaine sacrée avec une vasque en granit. Le toit est de style chinois.

porte en granit Karadou tori Nikko Japon
Le tori est en face d'un escalier menant à une seconde cour, avec à droite la tour de la cloche et à gauche la tour du tambour. Et au fond la porte Yomeimon.

Nikko sanctuaire Togoshu japon
La tour du tambour, et juste devant : le Rinzo qui contient des sutras.

Porte Yomemon Nikko sanctuaire Toshogu

Détail de la toiture du Rinzo.

Nikko sanctuaire Togoshu japon
Au fond : le Honji-do dont le plafond renvoie un écho si on frappe des mains sous le dragon pleureur.

Porte Yomeimon

porte Yomemon Nikko sanctuaire Toshogu
Cette porte monumentale et richement décorée marque l'accès au sanctuaire Toshogu. Elle est classée Trésor national.

Nikko sanctuaire Togoshu
Détail de la toiture.

Porte Yomemon Nikko sanctuaire Toshogu
Le Yomei-mon, la porte de "la lumière du soleil" est ornée de 500 animaux mythiques.

Porte Yomemon Nikko sanctuaire Toshogu
Des scènes du quotidien ornent ma porte et le corridor du sanctuaire.
 

Sanctuaire Toshogu Nikko Japon
La porte est supportée par 12 colonnes blanches en bois précieux. De chaque côté de la porte, une statue de 2 Shoguns Tokugawa. Ici : Asi Tokugawa.


 Nikko sanctuaire Togoshu japon
Le corridor du sanctuaire est décoré à profusion.
On pénètre  ensuite dans le sanctuaire proprement dit, dont la raison est plus religieuse et moins spectaculaire.

Nikko : temple Rinnoji  

Ce temple, le plus grand de Nikko fut fondé en 766 par l'ermite bouddhiste Shodo Shonin à l'origine du site de Nikko.
Rinnoji est célèbre pour ses trois statues de Bouddha recouvertes de feuilles d'or, et son charmant jardin de promenade datant du 19eme siècle.

Nikko temple Rinnoji

Rinnoji est sur le chemin entre le pont Shinkyo et le sanctuaire Toshogu. Entrée (hors billet groupé) : 900 ¥  et  300 ¥ de supplément pour la salle du Trésor et le jardin.

le pont sacré Shin-kyo


Le pont Shinkyo ou « Pont Sacré » est en bois laqué rouge.
Il est à l'emplacement où Shodo Shonin traversa la rivière sur 2 énormes serpents.
Le pont d'origine construit en 1636 était à l'usage exclusif du Shogun et de messagers de l'empereur.
Il a été détruit par une inondation et reconstruit en 1907.

Nikko pont Shinkyo sacré
Le pont sacré est parallèle au pont routier au dessus de la rivière Daiya.

Pour y aller : 4 mn en bus de la gare de Nikko (arrêt Shinkyo), il est sur la route des temples ( route 120).


Nikko : le sanctuaire Futasaran

Le sanctuaire  Futara-san a été fondé en 782 et est dédié aux monts Nantai, Nyotai et Taro.

Il fait partie d'un groupe de 3, les 2 autres, moins importants étant près du lac Chuzen-ji et sur le mont Nantai. 
Il est situé entre le sanctuaire Toshogu et le mausolée Taiyuin. Ouvert de 8h00 à 17h00 (16h00 de novembre à mars).
Entrée (hors billet groupé) : 200 ¥ ; supplément possible pour certaines visites.

temple de Fusataran à Nikko Japon
C'est un sanctuaire toujours en activité : il faut se déchausser à l'entrée et les photos sont strictement interdites.
Il fait d'ailleurs assez sombre dans le temple. 

suivre suite de la visite : Osaka

en savoir plus sur Nikko

  Nikko tourist association


Hôtels à Nikko


Trouvez votre hôtel au meilleur prix en comparant les plus grands voyagistes.

Comparez les prix des hotels










tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK



Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000