Népal : questions sur la
Santé et la Sécurité


Santé

Aucun vaccin n'est obligatoire., mais : 1 médecin pour 200 000 habitants, et 400 dentistes pour les 23 millions d'habitants du pays !
Donc pas de blagues : emmenez ce dont vous avez besoin avec vous :
Aspirine ou paracétamol, anti-inflamatoire, immodium, ercéfuryl (pour l'estomac), désinfectant, pansements adhésifs, produit contre le mal de gorge, mal de dents, anti-grippal, ...


. Moustiques :
Le paludisme est présent hors des grandes villes et au dessous de 2000m, surtout à l'approche de la mousson entre mai et octobre, nettement moins de risques l'hiver et en montagne. Prévoyez obligatoirement un traitement dans le Teraï.

Mal de l'altitude à partir de 3000 m : migraines, fatigue, courbatures, rétention d'urine, cela peut avoir pour conséquence un oedème pulmonaire ou cérébral qui peut être fatal. si ces symptômes se produisent, il est conseillé de redescendre de quelques centaines de mètres.

L'eau n'est pas potable, attention également aux légumes non cuits et aux fruits non pelés.

Sécurité

merci de suivre les indications du site de la diplomatie française : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/nepal-12298/
Quelques problèmes ont eu lieu et il vaut mieux être prudent.

Ceci est valable pour les treks dans les montagnes de l'himalaya, pour la vallée de Katmandou, il n'y a pas de problème majeur. Se méfier des pickpokets dans les foules. Et ne pas se méler aux rassemblements populaires, notamment politiques ou religieux.




tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK


Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000