Circuit en Thaïlande
Musée JEATH du pont de la rivière Kwai



  Thailande Musée JEATH du pont de la rivière Kwai
La liaison ferrée entre la Thaïlande et la Birmanie a été nommée "la voie ferré de la mort", à cause des milliers de morts d'épuisement ou de maladies (choléra, malaria, dysenterie, ...) lors de la construction du chemin de fer.

Thailande Musée JEATH du pont de la rivière Kwai
Un musée a été construit en leur honneur en 1977. Le nom JEATH reprend les initiales des nationalités des travailleurs contraints de travailler à la construction : Japan, England, America, Australia, Thaïland, Holland.
De nombreux visiteurs des pays des prisonniers ayant travaillé ici viennent visiter et se recueillir sur ce site.

Thailande Musée JEATH du pont de la rivière Kwai
16 000 (ou 30 000 selon le dépliant du musée) prisonniers de guerre furent réduits en esclavage. Les ouvriers volontaires (on leur promettait un salaire, un logement et de la nourriture) furent traités de la même sorte : on cite le chiffre de 100 000 ouvriers comprenant des ressortissants d'Inde, de Malaisie, Singapour, Birmanie et Thailande.

Thailande Musée JEATH du pont de la rivière Kwai
Plus de 25% des travailleurs moururent, le dépliant du musée indique "moins de la moitié survécurent".
Les photos à l'intérieur du musée sont interdites.

Thailande Musée JEATH du pont de la rivière Kwai
Juste à côté se trouve un cimetière avec un nombre important de tombes.


plaque commérative du cimetiere du pont de la rivière kwai
 Plaque commémorative du cimetière.
La plaque indique 115 000 morts.

Pirogue sur la rivière Kwai  





Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000