Pérou : Chan Chan - ruines Chimu ( complexe de Tschudi)

Après la disparition des Waris, la culture Chimu apparaît aux alentours de 1300, basée à Chan Chan dans la vallée Moche à 10 kms seulement du Huaca del Sol construit par les Mochés, plus de 500 ans auparavant. C'est un puissant état guerrier qui s'étend de Chiara au nord et presque jusqu'à Lima au sud.
Le site se situé au nord ouest de la ville de Trujillo, à Huanchaco.
c'est le plus grand site pré colombien du monde. Le complexe de Tschudi est parfaitement restauré, c'est la partie la plus touristique, bien que dans cette région du Pérou, il n'y a pas foule.

carte des ruines de Chan Chan
carte des ruines de Chan Chan, cliquez pour agrandir (google maps)


Pérou Chan Chan Tschudi culture Chimu

Leur capitale de Chan Chan était construite avec des grandes enceintes en murs d'adobe ressemblant à celles plus anciennes des établissements Wari.
Les waris (Huaris) étaient un peuple avec un civilisation présente à partir du 6eme siècle, 300 ans avant les Incas, et occupaient une zone allant de Cajamarca au nord, et au sud de Cuzco et de Nazca. (plus d'informations sur Wikipédia)


La zone archéologique est classée patrimoine mondial par l'Unesco

Pérou Chan Chan Tschudi culture Chimu
Chaque entrée était cyclopéenne, c'est à dire qu'elle ne donnait que sur un mur et un couloir. le dédale était plus facile à protéger et à surveiller.


Pérou Chan Chan Tschudi culture Chimu
Les murs étaient ornés de motifs géométriques en adobe et avec des bas-reliefs stylisés d'animaux, d'oiseaux, et de figures mythologiques.

Pérou Chan Chan Tschudi culture Chimu


Pérou Chan Chan Tschudi culture Chimu
C'était la plus grande ville des Andes. Elle comprenait dix grands quadrilatères, chacun contenant de petites pyramides, des résidences, des marchés, des ateliers, des réservoirs, des magasins, des jardins, et des cimetières.

Pérou Chan Chan Tschudi culture Chimu
Décors stylisés de condors.

Pérou Chan Chan Tschudi culture Chimu


Pérou Chan Chan Tschudi culture Chimu

Les vallées sous leur autorité étaient reliées par des routes et défendu par des forteresses. . Les systèmes ingénieux d'irrigation étaient par contre vulnérables, c'est l'une des raisons pour lesquelles les Incas ont pu les conquérir en 1460. Les Incas ont toujours caché l'origine des sources alimentant les systèmes d'irrigation.


   Suite du voyage : Cajamarca




circuits au Perou








Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000