Les Passages couverts de Paris



Les passages couverts de Paris permettaient de se promener en visitant les boutiques à l'abri de la boue et du trafic anarchique de la rue.
Avant les grandes transformations réalisées sous Napoléon 3 par le préfet Haussmann, entre 1852-1870, la plupart des rues étaient en terre battue (pas de pavés) et sans trottoirs.
A la révolution Française (1789), les propriétés des religieux et des émigrés furent mis en vente, les immeubles de rapport et de commerces sont créés générant des revenus conséquents.
Les passages couverts ont été créés par des bourgeois enrichis pour favoriser le commerce, sans ouvrir des rues supplémentaires, qui prenaient de la place et ne génèraient pas de bénéfices. Il y en eu plus de 40 à Paris.
Mackoo vous propose une balade dans les galeries couvertes existantes encore dans le 9eme et le 2eme arrondissement de Paris.

Soit les passages Verdau, Jouffroy, des Panoramas, des Princes, Vivienne, Colbert, et Choiseul .
il en existe d'autres, ce sera pour une prochaine fois...
Si vous vous déplacez en métro, ce qui est le plus pratique, le mieux est de vous rendre au métro Cadet, ligne 7. et de suivre le plan ci dessous.

La plupart des passages sont privés et sont fermés le soir par des grilles ou portes (en général de 20h à 8h du matin) et le dimanche.
Ils sont en général classés monuments historiques depuis 1974, mais ce sont les propriétaires qui ont la charge de les entretenir.

plan des passages couverts parisiens du 9eme et 2eme arrondissements

Le plan ci dessous indique le trajet à suivre : en bleu les rues à suivre et en rouge les galeries et passages couverts.

Le passage Verdeau


passage Verdeau
Prendre la rue Cadet puis la rue du Faubourg Montmartre, le passage Verdeau est juste légèrement sur votre gauche de l'autre côté de la rue, au 31 bis de la rue du Fbg Montmartre.
le passage Verdeau (ici la sortie)
longueur 75m, largeur 3,75m construit en 1847, en même temps que le passage Jouffroy situé dans son prolongement.
passage Verdeau
La verrière très lumineuse est en 2 parties permettant une circulation d'air qui évite que le passage devienne un four lors des beaux jours.
Situé à proximité de l'Hôtel Drouot, salle des ventes réouverte en 1980, le passage abrite de nombreux antiquaires et marchands d'art ainsi que des restaurants.
passage Verdeau
L'horloge au bout du passage Verdeau.


Le passage Jouffroy


En sortant du passage Verdeau, il suffit de traverser la rue pour se retrouver dans le passage Jouffroy construit à la même période en 1847.
, longueur : 143m, largeur : 4m.
passage Jouffroy
Les éléments décoratifs, devantures sont en bois, le reste est en acier.
Le cireur a fait place à une boutique.
passage Jouffroy
C'est le premier passage entièrement construit en métal et en verre et le premier à être chauffé par le sol.

passage Jouffroy
Ce passage couvert est connu pour abriter la sortie du Musée Grévin.
Celui-ci a été inauguré le 20 janvier 1882.

passage Jouffroy
L'hôtel Chopin ** date du 19eme siècle, mais rénové avec wifi..., il a son entrée directement dans le passage.
Le petit déjeuner est compris dans le prix de la chambre.

passage Jouffroy
Cette boutique propose des cannes de collection et divers autres objets curieux. La tête d'un élan orne la devanture.

passage Jouffroy
Dans une partie, qui donne sur la rue de la Grange batelière, le terrain n'était pas assez large pour permettre 2 rangées de boutiques. Il n'y en n'a qu'une, avec de l'autre côté un décor de boutique avec juste la devanture d'exposition.
A noter l'invitation à visiter "the galleries", en anglais, elle existe en français et en allemand.

Le site du passage Jouffroy

Le passage des Panoramas


passage des Panoramas
longueur : 133m, largeur 3,20m. Bâti en 1800. un des premiers lieux a expérimenter l'éclairage au gaz en 1816.
il suffit de traverser le boulevard Montmartre pour y entrer. Le passage des Panoramas est l'un des plus beaux et des plus animés de la capitale.
Lieu de promenade très prisé depuis le XIXe siècle, il est très fréquenté.

passage des Panoramas
C'est un haut lieu parisien du commerce des timbres de collection.

admirez le décor en bois sculpté du café "L'Arbre à cannelle"

.passage des Panoramas
Le passage des Panoramas a pour particularité d'ouvrir sur de petites galeries adjacentes.

passage des Panoramas
A l'angle du passage des Panoramas et de la galerie des Variétés se trouve la boutique du graveur Stern, inchangée depuis 1834.

passage des Panoramas
La galerie des Variétés donne accès à l'entrée des artistes du théâtre des Variétés.

passage des Panoramas
le passage des Panoramas fut l'un des premiers à être ouvert en europe : en 1799 !

passage des Panoramas
Le passage tient son nom de l'attraction présentée par l'inventeur américain Robert Fulton.
Celui finançait ses inventions (le bateau à vapeur, le sous marin Nautilus et la torpille ), qu'il présenta à Paris, par une exposition située dans 2 rotondes et présentant des panoramas de paysages de Paris, Toulon, Rome etc...
ps. Napoléon 3 ne s'intéressait pas à la marine et ce sont les anglais qui ont pu bénéficier des inventions.

La rue Vivienne

La rue Vivienne fut d'abord une voie romaine menant à Saint-Denis, bordée selon l'usage, de tombes. Puis une
route à travers champs pendant tout le Moyen Âge.
La famille Vivien, y construisit quelques maisons au 16eme siècle sur ses terrains.
Lors de la construction du Palais-Royal, Paris s'étendit hors des remparts en allant jusqu'aux Grands boulevards, la route devint rue avec de nombreuses habitations et commerces dont le palais de la bourse.
le palais Brongniart siège la bourse Paris
. Le palais Brongniart, anciennement siège de la bourse de Paris, et aujourd'hui centre de conférence.

Les commerces de monnaies y sont nombreux.

palais Brongnirat rue Vivienne

La Galerie Colbert

longueur 83m, largeur : 5m. - C'est l'une des deux plus belles galeries de la capitale avec la galerie Vivienne.
Son entrée est au niveau du 6 rue des Petits Champs, La galerie date de 1826.
On a l'impression de pénétrer dans un bâtiment universitaire plutôt que dans un passage.
Cette galerie a en effet été achetée par la B.N.F. et abrite aujourd'hui l'Institut national d'histoire de l'art et l'Institut National du Patrimoine.
Elle est toutefois libre d'accès. quoique : un gardien est à l'entrée et les horaires très limités. Nous n'avons pas pu y entrer.

Au centre de la rotonde se dresse une statue en bronze qui représente Eurydice, l'épouse d'Orphée.
D'où cette impression de calme infini. ;-)

La Galerie Vivienne


Galerie Vivienne
longueur 176m, largeur : 3m.
Galerie Vivienne
inaugurée en 1826, la Galerie Vivienne impose au visiteur sa beauté avec son élégante verrière, le motif complexe de son sol en mosaïque et la richesse de son décor.

Galerie Vivienne
Elle abrite aujourd'hui des boutiques de prêt-à-porter et d'objets décoratifs.

Galerie Vivienne
La galerie est en cours de rénovation (été 2016).

Galerie Vivienne
La galerie Vivienne est la 2eme plus longue de cette présentation. Elle est constituée de plusieurs tronçons séparés par des marches.

Galerie Vivienne
La galerie est élégante tout du long, elle semble assez peu fréquentée le week-end, le quartier s'anime surtout en semaine.
Galerie Vivienne
le coupole est une des plus grande des passage, élégante et sobre.
Galerie Vivienne
On termine par le jardin du Palais Royal.

pour se poser, se restaurer :

derrière le palais royal
cette place en amont du jardin du palais Royal donne sur la rue des petits champs puis en continuant sur la rue de beaujolais.

Le théatre du palais royal est juste en face de ces 2 petits restaurants où on peut déjeuner correctement à un prix très raisonnable.
Sinon pas très loin il y a le restaurant du grand Vefour.

à gauche du bar de l'entracte, une grille permet d'accéder à un escalier : le passage de beaujolais qui débouche sur la rue de Richelieu, où se trouve au n° 97 le passage des princes. il y a 350 m à parcourir en remontant vers le nord. C'est malin... si jamais vous n'y êtes pas allé en quittant le passage Jouffroy.
Mais si vous prenez la rue de RIchelieu et tournez à gauche, vous êtes dans la rue des petits champs, et là il y a le passage de Choiseul au n° 40.

theatre du palais royal Paris
Le théatre du Palais Royal


Options : le passage des Princes et celui de Choiseul.



Le passage des princes


passage des Princes
le passage des princes n'a que 80m de long. Il débute au 5 bd des Italiens et se termine au 97 rue de Richelieu,
à droite en sortant du passage Jouffroy.
C'est un passage dédié aux jouets, et c'est la société Jouéclub qui détient les magasins de ce passage.

passage des Princes
Ce fut le dernier passage couvert réalisé en 1860, sous le nom de passage Mirès.
Il est réputé pour sa largeur et son espace. Ici la joli coupole de style 1930.

passage des Princes
Le passage fut détruit en 1985, et reconstruit à l'identique 10 ans après.

Le passage de Choiseul


passage  Choiseul
Le passage de Choiseul mesure 190m de long, le plus long des passages, et 3,70m de large Il date de 1827.
Il donne sur le 40 rue des petits champs d'un côté et se termine au 23 rue Saint Augustin.

passage  Choiseul
L'éclairage au gaz fut remplacé par des boules et lampes électriques.

passage  Choiseul
Le passage est assez fréquenté en semaine lors des horaires de bureau (9h à 17h).

passage  Choiseul
le passage, très fréquenté lors de son ouverture, est tombé en désuétude, puis eut un regain d'activité lorsque le couturier Kenzo s'y installa dans les années 1970, puis déclina lorsqu'il s'en alla. Le théatre des Bouffes Parisiens donne sur le passage, ce qui augmente un peu le traffic public.

passage  Choiseul
La verrière a été remplacé en 1907 puis de nouveau rénovée en 2012.

Les guides et livres sur les Galeries et Passages couverts de Paris


OFF

le passage Molière

Il ne s'agit pas ici d'un passage couvert, mais simplement d'une rue piétonne de 43m de long située entre le 157 rue St Martin et le 82 rue Quinquanpoix, dans le 3eme arrondissement. .
passage molière et le restaurant des poetes
Dans cet espace de 2,75m de large le restaurant des poètes y place ses tables quand il fait beau.
On y mange une cuisine simple, mais originale et délicieuse pour un prix très raisonnable.
L'ambiance est très décontractée. Allez-y si vous êtes dans les environs. (vers Beaubourg, le BHV...)

Visiter Paris, suite : Pigalle



Votre hôtel à Paris





Paris City Vision
Le spécialiste de la visite à Paris et en France





Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000