Visiter l' Irlande
Murrisk : Croagh Patrick


Irlande Croagh Patrick
En bas du Mont Croagh Patrick, dans le comté de Murrisk : la jolie baie de Clew.
Irlande Croagh Patrick
Voici un résumé du saint, vénéré en Irlande (fête le 17 mars) : Patrick n'est pas irlandais, mais né en Angleterre vers l'an 385. Des pirates irlandais l'ont capturé vers la côte écossaise, alors qu'il était encore tout jeune, puis il a été vendu comme esclave en Irlande.
Puis il réussit à s'enfuir et rejoindre la France où il étudia au monastère de Saint-Martin de Tours et fut ordonné prêtre. il décida de retourner en Irlande en 432 pour convertir les païens celtes et leurs druides. il y passa 30 ans à apporter le christianisme et établir des églises et des monastères sur de nombreux sites sacrés des druides, eux-mêmes établis sur des sites mégalithiques beaucoup plus anciens.
Puis il se retira à Glastonbury, en Angleterre, où il mourut à l'âge de 111 ans.
Irlande Croagh Patrick
Le mont Croagh Patrick (765m) se trouve dans le comté de Mayo, à Murrisk. Il porte le nom du Saint qui évangélisa l'Irlande.
Sa forme est un cône parfait. Enfin il parait, car la brume, le brouillard ou la pluie masque le plus souvent le mont. .
le mont croagh patrick - reproduction interdite
Le mont était l'objet d'un culte en 3000 avant JC sous le nom de Cruchán Aigli en référence à sa forme conique.
Saint patrick y aurait passé 40 jours et 40 nuits (en 441 après JC) et chaque dernier dimanche de juillet, le mont est l'objet d'un pèlerinage suivi par des milliers de pèlerins qui gravissent parfois le mont pieds nus.

Irlande Croagh Patrick
L'itinéraire le plus courant pour aller au sommet commence à l'extrémité ouest de Murrisk sur le chemin Louisburgh (R335) au parking signalé.
Le chemin fait 4,7 km de long, plus autant pour le retour. Prévoyez des chaussures de marche, c'est rocailleux, et une protection contre la pluie, le temps est très changeant dans la région, et habillez vous en couches : avec la possibilité d'en enlever ou d'en mettre, car bien que n'étant pas très haut, le sommet est plus froid et surtout très venté. La pente est ardue, pas comme ci dessus.
Bien que très renommé, en dehors du pèlerinage officiel, vous risquez d'être seul, emmenez avec vous tout ce qu'il faut (nourriture et boissons).

Le visitor center est bien pourvu avec café / thé, self, et souvenirs, ouvert lors des périodes de forte affluence.

plus d'infos ici : destinations sacrées (en anglais)
.

   suite du voyage : Doo Lough Pass







tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK


Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000