Brésil
des villages au coeur de l'Amazonie

Brésil Amazonie village
Nous rendons visite à une première habitation, au bord du fleuve : un couple et 2 enfants habitent ici, en quasi autarcie : pêche, élevage de poulets, agriculture, et chasse. A noter : les tuiles viennent de Marseille, elles ont été récupérées à Manaus et datent de bien longtemps.

Brésil Amazonie village
les enfants sont heureux et biens nourris.

Le manioc


Brésil Amazonievillage
plan de manioc avec sa tubercule. Un bout de branche de 20cm planté en terre permet à la plante de repartir. Pour être comestible le manioc demande beaucoup de traitements et de préparation : séchage, râpe, égouttage, cuisson, rien n'est perdu : le jus sert pour fabriquer des sauces ou des boissons.
Brésil Amazonie village
hangar, salle à vivre et son moulin à écraser la canne à sucre.

paresseux


Brésil Amazonie paresseux
Un paresseux, hôte de la maison. Il sert d'animal de compagnie, pas très remuant !
Brésil Amazonie paresseux
Le paresseux mesure entre 60 et 70 cm. Ses bras antérieurs sont très long, plus que ses pattes arrières. Sa fourrure est dure et épaisse. Il est très léger.
Il se déplace très lentement. Il en existe 6 sortes qui se différencient par le nombre de doigts et de vertèbres du cou.
Ses membres se terminent par des griffes très longues qui lui permettent de s'agripper aux branches sans effort. On le voit souvent suspendu le corps vers le bas.

Le paresseux peut tourner sa tête de 270° (3/4 de tour), c'est assez impressionnant !
Ils vivent dans les arbres et se nourrissent principalement de feuilles.

Les feuilles ne nourrissent pas beaucoup et fournissent peu d'énergie, et elles sont très longues à digérer. Ceci explique la nonchalance de l'animal. C'est la même chose avec les koalas d'Australie.

Boa constrictor


Brésil Amazonie
Luis, notre guide et le boa constrictor. La peau est douce au toucher, (celle du boa) mais le muscle (du boa) est d'une dureté insoupçonnée !
Celui ci est une femelle, qui est plus petite que le mâle. Le boa mesure entre 1m70 et 2m80. Mais il en existe qui mesurent jusqu'à 4m. Il tue ses proies en s'enroulant autour de lui et en l'étouffant.

sympa !

Un second village au coeur de l'Amazonie

Brésil Amazonie
Ce village est plus important que le précédent, les membres d'une même famille se sont regroupés sur le bord du fleuve. Les maisons sont sur pilotis, nous sommes encore à la période des hautes eaux.
Brésil Amazonie
Départ pour la pèche.

Le kapok


Brésil Amazonie
Arbre à Kapok. Les fruits sont rouges. Le kapok est utilisé pour rembourrer les oreillers, les coussins et les matelas.
Brésil Amazonie
toilette dans la rivière.
Brésil Amazonie
lessive à l'ombre d'un grand arbre.
Brésil Amazonie
le village en front de rivière.
Brésil Amazonie
Ici, de nombreux villageois travaillent au lodge.

L'amazon hard rock café


Brésil Amazonie
La modernité est arrivée jusqu'ici. La sono est impressionnante !
C'est un hard rock café, mais non officiel.
Brésil Amazonie
Pour rentrer : la jungle.

fin de la visite, à vous de partir maintenant !







tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK



Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000
Brésil Amazonie