KENYA :
Mont Kenya

Le mont Kenya est le 2eme sommet de l'Afrique, après le Kilimandjaro. Il mesure 5199m. Son sommet est très découpé, contrairement au Kilimandjaro. Même en août, à la saison sèche les neiges éternelles sont bien visibles. Du moins quand le temps le permet.


Le mont Kenya est un ancien volcan dont les 2 pics, celui du batian (5199m) et du Melion (5189m) faisaient partie du bouchon de l'ancien cratère. L'ascension du volcan nécessite 4 à 5 jours et accessible aux bons marcheurs, sauf pour atteindre les 2 pics cités qui demandent des compétences d'alpinistes confirmés.



Un des moment fort de cette journée, en plus de la vue du mont Kenya est le passage de l'équateur. En génral on le passe sans s'en rendre compte. Ici on a eu l'idée de matérialiser cette ligne par 2 grands panneaux et bien sûr un vaste parking et quelques boutiques de souvenirs.


La terre dans la région est rouge.



Les villages se succèdent tous plus ou moins semblables.


Nous faisons également notre première halte de midi et participons à l'élboration de notre repas : tomates, avocats, concombres, chou, oignons, ail, oeufs, gingembre, mayonnaise, épices et pommes de terre, riz ou pâte selon ce qui disponibles. Le tout bien brassé. C'est onctueux, tient au corps et a beaucoup de vitamines.


Les ânes comme leur propriétaires se reposent à l'ombre. Il fait chaud.


1er incident, qui sera suivi d'un certain nombre d'autres.


Nous arrêtons à l'entrée d'un village, après Isiolo, à une vingtaine de kilomètres du parc de Samburu.

La grande rue du village, au soleil du début d'après midi, est assez vide.



On regarde passer l'étranger, peut-être des clients pour l'hôtel ?

Le réservoir, en aluminium, s'est fendu, et le gasoil s'échappe abondamment. On place des bassines pour récupérer le maximum de carburant.

Nous allé au village pour chercher des bidons succeptibles de recueillir les 400 litres de gasoil qui risquaient de se déverser par la fuite.
Les 200 litres restants sont au dessous de la fuite.


On vient des environs pour voir le spectacle. Les touristes ne s'attardent pas ici, ils ne font que passer. Les Samburus ressemblent à des masaïs, grands, minces et ils portent des vêtement voyants.

Avec les 200 litres restants dans le réservoir nous allons pouvoir continuer notre chemin et visiter le parc de Samburu.

Suite de la visite : Parc de Samburu






tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK


Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000