Santé et Sécurité en Afrique Australe


Santé

Les vaccins contre le choléra et la typhoïde ne sont pas exigés.

Il est conseillé de se prémunir contre l'hépatite A et B, prévoyez cela au moins 6 semaines avant de partir.

Une protection contre le paludisme est indispensable surtout dans la partie de l'Okavango (Malarone - à préférer - Savarine ou Lariam).

Prévoir une moustiquaire si vous partez en saison humide et des produits répulsifs à passer sur le corps et les vêtements en toute saison.

Amener également des médicaments de base pour soigner les maux d'estomac, ainsi que les petites coupures ou infections.

L'eau est potable presque partout. Elle est captée dans les nappes phréatiques que nulle pollution ne trouble.
La même eau se trouve en bouteilles et au robinet. L'eau est très douce, sans calcaire.




Sécurité



A part les grandes villes d'Afrique du sud, pas de problème de sécurité. Evitez Johannesburg.

Ne portez pas de bijoux de valeur ni d'objets pouvant attirer la convoitise.

Soyez vigilants avec les animaux sauvages (vous n'êtes pas dans un zoo !), et suivez bien les consignes de sécurité : il y a des accidents mortels dûs à des imprudences, tel cet enfant de 11 ans dévoré par les hyènes lors de notre séjour dans le parc de Moremi.
Il dormait seul dans une tente mal fermée.

La partie nord de la Namibie était interdite au public, car les rebelles angolais vennaient y faire des incursions; tuaient et brûlaient tout sur leur passage. Bon, c'est terminé maintenant.

Ne laissez rien traîner ou de visible, les gens ont parfois les "doigts longs".

Mais ce conseil est valable partout dans le monde.










tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK


Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000