Windhoek, la capitale
voyage en Namibie


Windhoek est la capitale de la Namibie, avec plus de 300 000 habitants, située à 1700 m d'altitude, pratiquement au centre géographique du pays.
La ville date de 1890, et elle maintenant le siège du gouvernement et de pratiquement toutes les industries du pays..
La température oscille entre 25°C en juillet et 36°C de novembre à février. Mais la température des nuits est souvent très basse et d'avril à novembre, il gèle très fréquemment. Nous avons eu -5°C en juillet.
Inutile de dire qu'un bon sac de couchage s'impose !
Il pleut assez peu, surtout durant les mois d'été austral.

Windhoek dispose d'un aéroport international relié directement à Frankfort.

>> Afficher le plan de Windhoek (dans une autre fenêtre)

En route vers 8h pour Windhoek, capitale de la Namibie. La route est goudronnée et on roule bien. Il faut arriver vers 13h30, car Werner doit acheter les provisions au Cash&Go qui ferme a 14h. Nous serons à l'heure , surtout grâce à un déjeuner bouclé en 25mn , vaisselle faite et rangée.

Windhoek est une ville très agréable bien que le samedi tout ferme à 12h.
Il reste tout de même une boutique ouverte. Il fait bon et nous sommes en T-shirts.


Avenue de l'indépendance, rue principale du centre de Windhoek.



ambiance reggae au café.

Nous montons le camp à 20km sur les hauteurs de la ville à 1800m environ.
A 19h il gèle déjà : on se réchauffe au whisky. Mais c'est bien connu, l'alcool ne réchauffe pas.

Le feu de bois sert à nous réchauffer et à sécher les affaires qu'on a lavé. Saucisses et côtes de mouton au bbq avec du pain à l'ail feront notre dîner. On mange debout et on se couche à 20h, après s'être douchés.


Chacun essaye de se réchauffer comme il peut.

Le camp est très bien équipé. Inge a oublié son sac au bungalow de Swakopmund. Le staff de karibu va essayer de le faire parvenir sur la route. La nuit sera glaciale! Le duvet -6 degrés est un peu juste. Le froid vient du sol, et la condensation rend l'atmosphère de la tente humide.

Au petit matin, les serviettes mises à sécher sur les cordes à linge sont dures et tiennent debout toutes seules!

Jour suivant : le Damaraland : la forêt pétrifiée







tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK


Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000