JAPON - Nikko :
le sanctuaire de Toshogu



 Le Sanctuaire de Toshogu, terminé en 1636 et dédié au fondateur du Shogunat des Tokugawa, est le plus bel endroit à visiter et le plus impressionnant de Nikko.
La plupart des édifices du sanctuaire ont été classés Trésors Nationaux ou Patrimoine culturel.

Le sanctuaire est à 2 bons kilomètres à l'ouest de la gare, et à 6minutes en bus ou 45 min à pied (cela monte), par la Nikko-Kaido road.

Ouvert de 8h00 à 17h00 (16h00 de novembre à mars). Entrée (hors billet groupé) : 1 300 ¥ ; 520 ¥ de supplément pour le Chat dormant et la tombe de Ieyasu.

allée des cèdres Nikko sanctuaire Toshogu
La majestueuse allée de cèdres borde le chemin qui mène au Tosho-gu.

La porte en granit Karadou tori est au bout de l'allée des cèdres et ouvre l'entrée au sanctuaire.

Nikko Gojunoto Gojûnotô  pagode à 5 étages
Gojunoto Gojûnotô, cette pagode à cinq étages a été offerte par un seigneur féodal (daimyo) en 1650.  Après un incendie, elle fut reconstruite en 1818.

Chaque étage représente un élément (la terre, l'eau, le feu, le vent et le ciel).
Nikko écurie sacrée sanctuaire Toshogu
Dans la première cour est située l'écurie sacrée qui abrite un cheval blanc offert par la Nouvelle Zélande.

Nikko sanctuaire Toshogu écurie sacrée les 3 singes de la sagesse
Au fronton de l'écurie sacrée se trouve la célèbre sculpture des Trois singes de la sagesse (« Je n'entends pas le mal, je ne dis pas le mal, je ne vois pas le mal  »)

Nikko sanctuaire Toshogu entrepôts sacrés,
Les 3 entrepôts sacrés, construits également en bois sont dans cette même cour.
Nikko sanctuaire Toshogu entrepôts sacrés,
Détail de la toiture d'un entrepôt.

Nikko sanctuaire Togoshu
la fontaine sacrée avec une vasque en granit. Le toit est de style chinois.

porte en granit Karadou tori Nikko Japon

Le tori est en face d'un escalier menant à une seconde cour, avec à droite la tour de la cloche et à gauche la tour du tambour. Et au fond la porte Yomeimon.
Nikko sanctuaire Togoshu japon
La tour du tambour, et juste devant : le Rinzo qui contient des sutras.

Porte Yomemon Nikko sanctuaire Toshogu

Détail de la toiture du Rinzo.

Nikko sanctuaire Togoshu japon
Au fond : le Honji-do dont le plafond renvoie un écho si on frappe des mains sous le dragon pleureur.

Porte Yomeimon

porte Yomemon Nikko sanctuaire Toshogu
Cette porte monumentale et richement décorée marque l'accès au sanctuaire Toshogu. Elle est classée Trésor national.


Nikko sanctuaire Togoshu
Détail de la toiture.

Porte Yomemon Nikko sanctuaire Toshogu
Le Yomei-mon, la porte de "la lumière du soleil" est ornée de 500 animaux mythiques.
Porte Yomemon Nikko sanctuaire Toshogu
Des scènes du quotidien ornent ma porte et le corridor du sanctuaire.
 

Sanctuaire Toshogu Nikko Japon
La porte est supportée par 12 colonnes blanches en bois précieux. De chaque côté de la porte, une statue de 2 Shoguns Tokugawa. Ici : Asi Tokugawa.


 Nikko sanctuaire Togoshu japon
Le corridor du sanctuaire est décoré à profusion.
On pénètre  ensuite dans le sanctuaire proprement dit, dont la raison est plus religieuse et moins spectaculaire.


suite de la visite : Rinnoji
    Hôtels à Nikko
 








tous droits réservés   |   CONTACT   |  Partenaires  |   Notice légale

Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies..     OK



Mackoo un Guide des Voyages                Présent à vos côtés sur le web depuis août 2000